GOURAYA EN DANGER ! AIDEZ NOUS A FERMER LE FORT AUX VISITEURS

Des photographies prises le 30 Janvier 2021, montrent l’état désolant d’une dégradation avancée du fort Gouraya. En plus de l’effondrement total de certains pans de mur, désolidarisation d’éléments de structure tels les arcs et les voutes, prolifération végétale, la vandalisation du site est toute aussi présente ! au péril de leur vies, des visiteurs sont là à monter sur des fragments de murs affaiblis, à arracher ce qui reste des briques, déplacer des pierres écroulées et retrouvées par terre ou encore à laisser leurs tags et graphitis sur les pierres en guise de témoin de leur passage. Je ne parlerais pas des ordures jetées par-dessus la falaise, une partie considérée réserve de la biosphère et protégée dans le cadre du PNG. Le danger est bien réel et clair, pour le monument et pour les usagers !

Je tiens à rappeler que le site n’a été classé patrimoine national par le ministère de la culture qu’en 2009, et que les travaux de conservation tardent à voire le jour. Laisser donc des visiteurs dans l’enceinte où se trouvent les décombres de murs effondrés, représente une grande contrainte pour pouvoir restituer ces derniers, déplacer les blocs de pierres ou les briques, c’est aussi détruire les strates et preuves constructives et historiques qui serviront à la restauration future du fort ! Aujourd’hui le site devient aussi un danger réel pour les visiteurs, nonobstant aux conditions climatiques et à l’usure du temps, la présence d’une poignée de visiteurs par jour, libre de faire ce qu’elle veut des ruines poserait un grand problème, pour l’état du monument, pour les procédures de conservation à tenir, mais à son exposition au danger d’effondrement.

Il serait donc impératif et judicieux de fermer la porte du fort aux visiteurs, en attendant les interventions de conservation. En tant que citoyens bejaouis et algériens, nous devons nous mobiliser, et demander aux autorités concernées de sceller les lieux de ce site. Battons-nous pour sauver ce qui reste de ce fort, qui servait jadis à protéger la ville, aujourd’hui il nous interpelle ! à notre tour de défendre ce site et le protéger pour que nos enfants puissent s’identifier à leur patrimoine.

IMG-de10fd4a24a56f413509a5f4e7ebbcb1-V1.jpg

IMG-8a0b7740e65ab7f66f422d2dcd691e7c-V1.jpg

IMG-ee20426698617ec34cad5438ce43f95f-V1.jpg

IMG-7d2f98921060a1623a1bdce84f587654-V1.jpg

 


OUARET LADJOUZE Manel, architecte qualifiée des sites et monuments historiques, maitre de conférences université de Bejaia.    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise OUARET LADJOUZE Manel, architecte qualifiée des sites et monuments historiques, maitre de conférences université de Bejaia. à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.net à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...