Pas de masque obligatoire au secondaire II dans le Canton de Vaud

A l'attention de Medames et Messieurs les conseillers d'Etat du Canton de Vaud

A l'attention de Mesdames et Messieurs les député(e)s du Grand Conseil Vaudois

A l'attention de Monsieur Lionel Eperon, Directeur Général de la DGEP-Vaud

Mesdames les Députées et Messieurs les Députés, Monsieur le Directeur de la DGEP,

Suite à la décision, par les autorités vaudoises compétentes, de rendre le port du masque obligatoire pour tous les gymnasiens et étudiants du secondaire II vaudois, nous, parents, gymnasiens et autres personnes soucieuses du bien-être des jeunes étudiants vaudois, vous demandons instamment d’annuler cette décision. En effet, nous nous opposons fermement à la mise en péril de la santé de nos jeunes !

Non seulement de nombreux médecins reconnus soulignent que le masque ne protège aucunement de la COVID-19 ; le nier serait purement mensonger étant donné qu’il est de notoriété publique que la taille du virus est bien inférieure aux vides entre les mailles du tissu du masque – cet avertissement était même inscrit noir sur blanc sur certains paquets de masques jetables.

Mais surtout, il est évident que la meilleure façon de lutter contre un virus est d’avoir un système immunitaire en pleine forme. Si, comme vous le faites, nous supposons que le Canton de Vaud pourrait connaître une hypothétique « deuxième vague » de ce coronavirus, qui se comporte, rappelons-le, comme une grippe saisonnière selon les chiffres de contagion, de mortalité et de létalité actualisés, alors il est complètement contradictoire de contribuer à affaiblir le système immunitaire de nos jeunes ! Or le port du masque est manifestement malsain ! En réduisant l’apport en oxygène et en augmentant peu à peu le taux de gaz carbonique que le porteur du masque inhale, le masque met en péril la santé de son porteur, à court terme en provoquant migraines, toux et difficultés de concentration, et à long terme en affaiblissant, justement, le système immunitaire.

Pouvez-vous, Mesdames les Députées, Messieurs les Députés, Monsieur le Directeur de la DGEP, certifier sur l’honneur que le port du masque n’a aucune conséquence négative sur la santé ? Pouvez-vous certifier par écrit à tous les jeunes qui fréquentent le secondaire II, pouvez-vous jurer devant un tribunal qu’ils n’auront pas de problèmes de santé à court et long terme suite au port du masque ?

Nous trouvons que toutes les informations récentes vont à l’encontre d'une telle mesure. Les chiffres quotidiennement actualisés publiés dans les médias nationaux nous montrent que le virus ne cause quasiment plus de décès en Suisse et que les personnes qui pourraient éventuellement être "à risque" ne sont pas les jeunes de moins de vingt ans. Les derniers chiffres comparatifs publiés dans les médias nationaux montrent que la mortalité du premier semestre de l’année 2020 est inférieure à la mortalité sur le même laps de temps de plusieurs des années précédentes. Les nouveaux cas de contamination à la COVID-19 sont simplement en corrélation avec l’augmentation de tests de dépistage effectués ; tests qui par ailleurs semblent entachés de doutes légitimes au vu des faux positifs de plus en plus fréquemment évoqués dans les médias officiels de nos voisins européens.

En outre, nous sommes inquiets des valeurs que cette décision transmet à la jeunesse de notre pays. Voulons-nous que ces citoyens de demain construisent leur pays sur la peur, sur la méfiance et sur la distanciation de leurs pairs ? La polarisation de la société que la question du masque est en train d'engendrer rejette dans l'ombre les vrais problèmes que cette crise a provoqués ; voulons-nous que nos jeunes ferment les yeux en même temps que la bouche sur les réalités de leur temps en focalisant leur attention sur la manière correcte de porter le masque ? Voulons-nous que la démocratie cède peu à peu la place à un « état d’urgence » permanent qui n’a d’urgent plus que le nom ? Bien évidemment que la réponse est "non"...

C’est par souci de préserver la santé physique et morale de nos enfants que nous, signataires de cette pétition, vous exhortons à annuler la décision de rendre le port du masque obligatoire dans les gymnases vaudois.

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Nadja Zemp à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.net à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...