NON au retour à l'école avant le mois de septembre 2020

NON au retour  à l’école avant le mois de septembre 2020 

Les politiques préparent actuellement le déconfinement en cherchant à déterminer la courbe la plus "équilibrée" pour l'évolution du COVID 19 en Belgique, entre les intérêts économiques, d'une part et la santé de nos enfants, de leurs enseignants et des parents d'autre part, qui risquent de se retrouver tous, de la même manière, très bientôt en première ligne dans l'exposition au Coronavirus .

Nous pensons qu'il ne peut y avoir de débat entre l'économie et la santé. La santé des personnes doit être privilégiée, quel qu'en soit le prix. La santé n'a pas de prix.

Il a été démontré par les experts, qu'un retour prématuré de nos enfants à l'école (avant  l'été) augmenterait inexorablement le nombre de décès au sein de la population mais aussi le nombre de personnes contaminées et le risque de contamination des enfants, des enseignants, des familles d'enseignants et bien entendu, de leurs propres parents, frères et soeurs.

La distanciation sociale n'est (déjà) pas possible à l'heure actuelle dans des locaux scolaires (classes, couloirs, réfectoires et cours de récréation) ni dans les bus, les trams et les métros souvent bondés aux heures de pointe. Alors, que dire de la distanciation sociale à partir d'une éventuelle reprise avant les vacances ?

Ce choix d'un retour que nous estimons prématuré à l'école, avant les vacances scolaires, consisterait à privilégier semble-t-il, l'immunité collective et donc la possibilité ouverte d'un nombre accru de décès.

On nous dit aussi que des millions de masques ont été achetés ? Où sont-ils ? Pourquoi n'y en a-t-il pas en pharmacie ? On nous dit que l'on va bientôt commencer à produire des masques en Belgique ? Pourquoi si tard. on nous dit qu'une entreprise belge en produit déjà de manière industrielle, mais que les masques ne peuvent pas encore être distribués à la population en l'absence du feu vert de nos autorités. Pourquoi ?

On nous dit que l'on ne pourra pas tester toute la population ? Pourquoi l'Allemagne y arrive-t-elle mieux que nous ? On nous dit qu'il n'y aura pas assez de tests pour les personnes non prioritaires : nous pensons que toute personne est prioritaire, enfants, adultes, soignants ou soignés. Pourquoi prendre le risque d'une deuxième vague de contamination ?

Chers Politiques, posez la question du retour à l'école aux parents avant de prendre une décison ? L'Italie a déjà décidé de ne pas autoriser les enfants à reprendre les cours avant le mois de septembre. La ville de New York aussi . pourquoi pas en Belgique?

Revenez (revenons) aux règles de la démocratie visant à donner la parole en toute liberté à ceux qui sont les principaux oubliés de la crise liée au Coronavirus : les parents, les familles, les travailleurs et les chômeurs. Oui, ce sont les oubliés de la crise car ils ne se reconnaissent pas dans les déclarations de nos politiques qui nous disent que les masques et les tests ont été acquis ? Nous ne les avons JAMAIS vus ni aperçus dans les points de vente autorisés, ou nous n'y avons jamais eu accès.

Tant que les tests ne seront pas généralisés pour identifier les personnes positives au Covid 19, ou porteuses du Covid 19 sans développer la maladie, nous pensons qu'il faut reporter toute rentrée scolaire au-delà des vacances d'été afin d'éviter de transformer chaque famille, chaque école, chaque moyens de transports collectifs ou privés, mais aussi chaque entreprise où nous travaillons, en nouveaux foyers de l'épidémie en cours.

En signant la présente pétition, nous demandons au Gouvernement fédéral et à nos 9 Ministres de la santé, de mettre un terme à l'autosatisfaction permanente de la bonne entente entre les différents niveaux de pouvoir dans la gestion de cette crise. Le temps n'est pas à l'autosatisfaction mais à l'anticipation d'une aggravation de la crise et d'un blocage possible des services d'urgence dans nos hôpitaux.

Nous vous demandons, dès lors, de ne pas autoriser la reprise des cours avant le mois de septembre, voire plus si nécessaire en fonction de l'évolution du virus.

Ne faites pas de nos enseignants, de nos enfants, de nos "personnes", de futurs cobayes ou souris de laboratoires dans la gestion de cette crise sanitaire sans précédent.

Nous voulons vivre et continuer à vivre le plus sereinement possible. Mais comme vous le savez déjà, cela ne sera certainement pas possible avant le mois de septembre, dès lors que des tests n'auront pas été effectués sur tous les enfants, parents et enseignants, personnels de santé, techniciens de surface, cuisiniers, éducateurs, ...  bref, sur tous nos concitoyens, que nous devons traiter de manière égalitaire devant le risque de contracter un virus "nouveau", "inconnu", "mortel" et "sans traitement aucun" pour longtemps encore.

 Merci 

 

 

 

 

 

 

 

 


#non au retour à l'école avant septembre    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise #non au retour à l'école avant septembre à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.net à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...