NON à la condamnation du Stade de Ligaine

L’ avenir du stade de Ligaine, dans la commune déléguée de Taizé-Maulais, semble compromis. Absente lors du conseil municipal, mardi, Christiane Babin, maire de Plaine-et-Vallées, a précisé la position de la municipalité par voie de communiqué, lu par le premier adjoint, en fin de conseil.

Le bâtiment abritant les vestiaires du stade de football de Ligaine « présente des fissures importantes mettant en cause sa solidité. La sécurité des usagers n’est plus garantie », indique la maire.

L’accès à cette partie du bâtiment a été interdit au public. Le stade étant en zone inondable, zone rouge , le projet de travaux de démolition reconstruction partielle du bâtiment n’est pas autorisé . En outre, la mise en conformité du dispositif d’assainissement des vestiaires apparaît impossible ».

 

Un désaccord complet du club

Des solutions sont à l’étude pour envisager l’avenir , précise l’élue. La réflexion concerne des travaux d’amélioration des vestiaires des stades de Saint-Jouin-de-Marnes et d’Oiron. Concernant Ligaine, une réflexion avec consultation de la population sera menée sur les possibilités d’aménagement ».

Mais l’utilisation actuelle du terrain de Ligaine ne pourra pas continuer à l’identique », prévient l’élue. Il nous appartient d’imaginer ensemble une autre affectation garantissant l’accès de ce beau terrain à tous les habitants de Plaine-et-Vallées dans de bonnes conditions de sécurité. 

Le président de l’ES Lutaizien-Oiron, Jérôme Soulard, a rapidement réagi par un communiqué. Convié par la maire lundi à une réunion sur l’avenir du stade Ligaine, le bureau du club a assisté au conseil municipal, mardi soir. « Le sujet du stade de Ligaine n’a été abordé qu’en questions diverses », regrette le président.

Le bénévole est en complet désaccord avec les conclusions de la municipalité. « En faisant appel à une entreprise spécialisée au niveau assainissement et en particulier en zone inondable, il s’avère qu’un assainissement conforme peut-être réalisé. Concernant le mur qui se dégrade à l’arrière des vestiaires et en respectant le PPRi, nous avons la possibilité de réhabiliter et de réaménager la zone concernée » sans engendrer de démolition et de reconstruction », affirme-t-il.

Aujourd’hui, rappelle le président, « nous avons deux stades qui sont liés de la fusion des clubs de Taizé-Maulais-Luzay et Oiron pour assurer les différents entraînements et matchs de jeunes et seniors. Nous avons réussi cette année à faire venir de jeunes joueurs pour relancer le club, ce n’était pas du tout évident quand on voit les infrastructures que nous avons par rapport à d’autres clubs. »

Le club va « étudier toutes les solutions possibles dans le but de conserver le stade de Ligaine ». « À ce jour, il n’est pas envisageable pour nous de le supprimer. Nous allons mettre tous les moyens au sein du club, de la commune de Taizé-Maulais et des autres communes avec les conseillers et habitants amoureux du ballon et attachés à ce stade, pour sauver ce stade qui a connu et qui connaîtra de nouvelles festivités sportives. Je me dois de respecter nos aînés créateurs du club, Jean Bacle et Guy Texier, Julien Couteleau qui a trouvé ce cadre et terrain exceptionnel et d’assurer la continuité de ce qui a été construit. »


Club de football ES Lutaizien-Oiron    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Club de football ES Lutaizien-Oiron à transmettre les informations que je fournis sur ce formulaire aux personnes ayant un pouvoir de décision sur cette question.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.net à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...