Pétition contre les coupes forestières dans nos milieux de vie _ Association des résidents du Septième Lac de Chertsey

PÉTITION CONTRE LES COUPES FORESTIÈRES DANS NOS MILIEUX DE VIE  

ASSOCIATION DES RÉSIDENTS DU SEPTIÈME LAC DE CHERTSEY

CONSIDÉRANT QUE la municipalité de Chertsey est reconnue pour sa villégiature, ses lacs et ses grandes étendues de forêt et que son économie en dépend en très grande partie;

CONSIDÉRANT QU’il est établi par les experts que l’apport économique d’une forêt debout, par les bénéfices des services écologiques qu’elle rend, est supérieur aux retombées générées par les coupes forestières; 

CONSIDÉRANT QUE le processus de consultation public au sujet des coupes forestières, et dans ce cas-ci du PAFIO 2024, est peu connu, peu publicisé, fait dans délais très courts, dont le site est peu convivial et compliqué à remplir pour le simple citoyen.ne et surtout, qu’il intervient à une étape où les décisions sont déjà prises;

CONSIDÉRANT QUE l’augmentation de la fréquence et de l’intensité des événements climatologiques extrêmes dû aux changements climatiques combiné à une augmentation des superficies ayant un potentiel de rétention de l’eau diminué dû aux coupes forestières, ceux-ci auront pour effet d’augmenter les impacts sur les infrastructures (routes, barrages, digues, ponts, ponceaux) déjà vulnérables de la municipalité fragilisant ainsi l’économie municipale et mettant à risque les plans de mesures d’urgences et  la vie des citoyens.

CONSIDÉRANT QUE la récolte et les travaux qui sont planifiés sont situés en plein cœur d’une zone de lacs habités, qui constituent des milieux de vie, et que les forêts des alentours constituent des milieux naturels attrayants, utilisés à des fins récréatives et de ressourcement ;

CONSIDÉRANT QU’aucune garantie n’est donnée quant au respect de la règlementation concernent la préservation des milieux humides, la protection des oiseaux migrateurs et nicheurs (exemple grand pic) et des espèces fauniques et floristiques à statut susceptible, précaire ou menacé (couleuvre verte, violette sagittée, omble chevalier oquassa, platanthère) auxquelles est aussi assujettie l’industrie forestière ;

CONSIDÉRANT QUE ces travaux entraîneront des nuisances avec la réouverture de chemins forestiers à proximité des zones habitées, notamment du Septième Lac soient, accumulation de déchets, accélération de la détérioration des routes, pollution sonore et atmosphérique, détérioration de la qualité de l’eau, diminution de la capacité de régulation des apports hydriques de surfaces (diminution de l’évapotranspiration et de l’infiltration, augmentation du ruissellement et de l’érosion) ;

CONIDÉRANT QUE l’Association des résidents du Septième Lac a déposé au nom de ses membres un mémoire lors de la consultation publique pour faire connaître son opposition aux coupes; la présente pétition est déposée en complément de cette intervention pour faire connaître aux autorités l’absence d’acceptabilité sociale face à l’ensemble des travaux prévus;

CONSIDÉRANT QUE ces doléances ont été maintes fois exprimées au cours de consultations publiques antérieures effectuées ces dernières années organisées par la MRC de la Matawinie (PAFIO, PAFIT, etc.) et qu’elles ne sont pas prises en compte dans la planification du Forestier en chef ;

Nous, soussignés demandons à la MRC de la Matawinie de prendre acte de l’absence d’acceptabilité sociale concernant les coupes forestières dans les zones habitées et au pourtour des lacs dans la région des grands lacs de Chertsey.

Conséquemment, nous demandons que la MRC de Matawinie entreprenne auprès du Gouvernement la révision immédiate du Plan d’aménagement du territoire public de Lanaudière (PATP), tel que prévu dans le processus gouvernemental de mise à jour, pour y inclure des aires de protection dans les bassins versants, dans les milieux de vie des lacs habités et dans les parcs régionaux, de manière à atteindre son objectif de protéger 30 % de son territoire.

En cohérence, la MRC de Matawinie doit exiger que la planification des coupes forestières soit entretemps suspendue jusqu’à la révision finale afin de respecter le souhait des citoyen.es et de mitiger les impacts néfastes sur la lutte aux changements climatiques, la biodiversité, les lacs, les infrastructures municipales et la vie humaine.


Association des résidents du Septième Lac de Chertsey    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'accepte que Association des résidents du Septième Lac de Chertsey puisse voir toutes les informations que je fournis dans ce formulaire.

Nous n'afficherons pas publiquement en ligne votre adresse postale.

Nous n'afficherons pas publiquement en ligne votre code postal.

Nous ne publierons pas votre adresse e-mail en ligne.

Nous ne publierons pas votre adresse e-mail en ligne.

Nous ne publierons pas votre numéro de téléphone en ligne.

Nous ne publierons pas ces informations en ligne.


J’autorise le traitement des informations que je fournis sur ce formulaire aux fins suivantes :



Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...